Audio Café

Tous les sujets audiophiles et hifi sont abordés, avec ou sans café, simplement
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 mode musicale, l'habillage

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: mode musicale, l'habillage   Dim 17 Oct - 12:05

dans une chronique de disques, j'ai entendu quelque chose d'intéressant cette semaine au sujet d'un remix de Double Fantasy de Lennon/Ono. La version originale de la pièce WOMAN est full bourrée de reverb et autres sons ajoutés par les maquilleurs. La nouvelle version est presque totallement épurée, juste la voix de Lennon et quelques instruments de base, version très intéressante si ce n.était de Y.ONO, alternance des deux yerk!. Pour moi, la version épurée prend tout son sens, nettement plus pour audiophiles comparativement à la première qui est du bonbon rose nanan. Pourtant les deux critiques on trouvé celà non nécessaire et n'on aucunement noter l'immense progrès que moi j'y voyais. Ceci dénote le peu d'intérêt pour ce côté épuré de la par des critiques actuels qui font vendre la musique.

Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3900
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 64
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: mode musicale, l'habillage   Dim 17 Oct - 13:08

J'Ai écouté la même entrevue et je suis tout à fait d'accord avec toi.

Il y a même eu un extrait de Woman, l'original et la version que nous avons connue. Il me faut cet enregistrement. Tout est là. La fragilité de la voix de Lennon, les inflexions, petits tremblement et surtout une voix naturelle empreinte de sensibilité. Tout le contraire de l'enregistrement que l'on nous a fourni. Compression, reverb au menu.

Ce document est essentiel pour l'audiophile qui veut comprendre. Je peu me tromper toutefois, une écoute s'impose.
Revenir en haut Aller en bas
 
mode musicale, l'habillage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Audio Café :: autour d'un expresso, y s'en dis-tu des niaiseries-
Sauter vers: