Audio Café

Tous les sujets audiophiles et hifi sont abordés, avec ou sans café, simplement
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le politique, le futur

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
RicharD

avatar

Messages : 3900
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 64
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Le politique, le futur    Mer 4 Jan - 10:34

Voilà une belle occasion de dire ce que l'on pense de nos chers politiciens.

Mieux peut être changer nos habitudes de penser la politique.

Oui je sais, je suis un éternel optimiste.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3900
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 64
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le politique, le futur    Mer 4 Jan - 10:55


RicharD a écrit:
robertG a écrit:
Claude a écrit:
http://www.usdebtclock.org/


Aïe!
Dette par ménage: $683,261.00


L'Afrique est en train de se réveiller. Voilà un autre joueur d'autant dangereux qui ne connait pas encore sa puissance.


La Chine contrôle une partie de l'afrique (Angola en tête). Elle y construit des routes, des rails, des édifices, hôtels, infrastructure, etc. En retour, elle y puise des ressources naturelles en plus de se bâtir une clientèle pour l'avenir.

http://en.wikipedia.org/wiki/Involvement_of_the_People's_Republic_of_China_in_Africa
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3900
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 64
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le politique, le futur    Mer 4 Jan - 11:00

Tu as raison, la chine investit et contrôle pour ses besoins.

D'après moi ce n'est qu'une question de temps avant le réveil car c'est le dernier continent exploité à fond. Le nord est en train de se révolter, dangereux que ça se transporte au restant du continent.

IL serait surprenant que ce réveil ait lieu en 2012 mais tout va tellement vite aujourd'hui. Qui aurait cru à l'émergence vitesse grand V de la Chine et l'Inde il n'y a que 10 ou 15 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le politique, le futur    Mer 4 Jan - 15:30

C'est difficile d'émettre des commentaires sur la politique sans craindre de se faire catégoriser d’extrémiste de droite ou de gauche.
Le juste milieu et le bon sens n'est pas bien perçu car notre société en mal de changement préconise souvent des actions immédiates et extrêmes pour résoudre les problèmes.
Je vais quand même me risquer à vous proposer des mesures qui, si elles étaient mise de l'avant lentement pourraient avoir un effet positif à moyen et à long terme.

1- Augmenter les frais douaniers sur tous les produits fabriqués à l'extérieur du Canada en tenant compte des restrictions déjà imposées suite à l'accord de libre-échange avec les USA et le Mexique.

2- Imposer une taxe sur toutes les transactions boursières effectuées au Canada (Achat et vente d'actions). L'argent recueillie pourrait servir à financer les entreprises existantes ou nouvelles pour leur développement.

3- Le taux d'imposition des entreprises devrait varier en fonction du ratio entre le chiffre d'affaires et du nombre d'employés qui y travaillent. (Plus d'employés = moins d'impôt)

4- Éliminer l'impôt reporté.

5- Étiquetage obligatoire et très lisible de la provenance de tous les produits et sur leurs emballages.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le politique, le futur    Jeu 5 Jan - 14:32

Un exemple d'une politique tarifaire pourrait être ce qui suit :

Prenons une entreprise fictive qui fabrique de l'équipement audio au Canada que j'appellerais " La Grande CLASSE Audio".

Pour un revenu net déclaré de mettons $1 Million

Taux d'imposition (Fédéral) de 25% si moins de 5 employés
" " " 16% entre 5 et 15 employés
" " " 15% entre 15 et 20 employés
" " " 10% plus de 20 employés

Si l'entreprise déménage hors du Canada ou fusionne mettons avec une compagnie basée en Angleterre et que la production des amplis de La Grande CLASSE Audio s'effectue désormais en Chine ou ailleurs qu'au Canada, une taxe douanière de mettons 25% serait imposée à tous ses amplis revenant au Canada. Wink


Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3900
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 64
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le politique, le futur    Ven 6 Jan - 10:25

Ceci est un point de vue qui est le reflet de ce que je crois. Je n'affirme rien et peut être contesté.

Le pouvoir corrompt, le pouvoir absolu corrompt absolument.

J'ai toujours aimé cette phrase, je ne sais pas, il y a quelque chose de troublant et de tellement vrai. Alors je trouve que Claude et Cat sont bien courageux mais seriez-vous élus avec de telles propositions?

Je ne sais pas pour vous autres mais lorsqu'il y a un reportage sur les fonds de pension ou les budgets par exemple, j'ai un petit malaise. J'ai tendance à user ma télécommande. Est-ce la même chose pour vous?

Je profite de l'occasion pour faire amende honorable. Je retire mon pari sur la zone euro. Tous ceux qui m'en ont parlé m'ont signifié que tout sera mis en oeuvre pour la tenir debout car plus de zone, plus de système. C'est leur argumentaire et je veux bien.

J'écoutais l'économiste en chef du bureau des économistes du Québec qui commentait la situation et donnait ses impressions sur 2012, l'année qui s'en vient. Personne n'a l'air sur les nerfs. Oh! Peut être un soupçon de nervosité en disant qu'il commençait à se demander si le système ne devrait pas être revu. Ça serait facile de verser dans le sarcasme ici.

Les USA avec ses 14000 milliards de dette, un Obama qui n'est pas certain de remporter ses élections, le Tea Party qui trouve que le candidat républicain, celui qui semble avoir la cote actuellement, est bien tranquille coté radicalisme. Je n'ose imaginer le Tea Party au pouvoir. Des villes entières sont sur le point de déclarer faillite.

Pendent combien de temps, les banques européennes vont payer pour sauver la Grèce, qui est au bord de la guerre civile parce que culturellement les classes moyennes et riches ne paie pas d'impôt, c'est du moins l'information que l'on nous a donné. Correction si ce n'est pas le cas. Ajouter à cela le Portugal et l'Espagne, l'Italie. Combien de temps? Aucune ironie ici, je rapporte une situation quotidienne telle qu'on nous la présente.

La Chine et l'Inde qui suivent le modèle américain de consommation, est-ce bien sage? La Chine pourrait-elle exiger le remboursement de la dette aux américains? Quelle serait les conséquences?

Ça été écrit tous ces faits, dites moi les gars, n'avez-vous pas l'impression que nos gestionnaires planétaires se débattent pour sauver un système qui nous jette dans le mur?

dis autrement, si le monde décidait de remettre les compteurs à 0. Tous les pays demain, plus de dette, il se passe quoi? Peaufine t'on le système pour ne pas reproduire les erreurs passées? On continu?

Qu'en pensez-vous?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le politique, le futur    Ven 6 Jan - 11:05

Les banques européennes ne payent que dalle pour sauver la Grèce !
J'ai le Crédit Agricole comme banque. Une énorme banque au niveau européen.
J'ai 2 amis directeurs d'agence du CA : au plus haut, savez vous combien représentait la dette grecque pour le CA ?
0,1% de leurs avoirs !
Autrement dit, moins que rien !
ET depuis, ils ont revendus une bonne partie de leurs obligations de la dette !
Ce qui signifie que certains spéculent sur la faillite du pays, sinon ils n'auraient pas acheté bien sur !
On rigole !
L'ensemble des banques françaises se portent remarquablement bien. Elles n'ont aucun besoin de recapitalisation.
On nous raconte un tissu de mensonges sur cette pseudo crise mondiale.
Faire peur, inquiéter, et faire passer des mesures impopulaires, voilà le boulot essentiel de nos "dirigeants".

Savez vous où se trouve l'argent grec ? Dans les coffres anonymes suisses. Des centaines de milliard d'euros dit-on..

Changer le système, grands dieux quelle idée saugrenue ! Il n'y a aucune raison de changer quoi que ce soit d'un système qui rend les riches beaucoup plus riches chaque année qui passe.
Ils n'ont jamais été aussi riches, ils n'ont jamais aussi bien contrôlé le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le politique, le futur    Ven 6 Jan - 11:08

Les états ne rembourseront évidemment jamais leur dette. C'est une impossibilité pour chacun d'eux.
Si on annulait tout et remettait les compteurs à zéro, ça changerait quoi ?
Rien du tout !

Il faudrait malgré cela payer les intérêts aux banques, pas question d'y couper.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3900
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 64
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le politique, le futur    Ven 6 Jan - 11:40

Sais-tu Michel, il est bien possible que tu ais raison.

Me dirais-tu de ne pas m'inquiéter?

Du point de vue de celui qui empoche des millions, voire des milliards, effectivement l'idée de changer le système est saugrenue. Mais peut-on à moyen et à long terme parler du succès du système alors qu'au Canada, un pays qui s'en sort bien, la moyenne d'endettement des ménages canadiens est de 150%? Si le système n'est pas changé, est-ce à dire que le taux d'endettement va encore augmenter? Le moindre soubresaut à la hausse va t'enclencher un mouvement de sélection naturelle. Ça ne sera pas beau à voir.

Je comprend que les riches ne veulent pas changer le système mais est-ce bien sage pour un avenir tranquille?

Maintenant, je comprend ton cynisme face au non partage des richesses et cette volonté farouche des riches de ne rien changer.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le politique, le futur    Ven 6 Jan - 14:45

Il est certain que ce n'est pas sage du tout et que c'est une vision à court terme de l'avenir !
On ne peut toutefois pas compter sur les dirigeants pour changer quoi que ce soit. Ils sont tous trop connectés.
On ne peut guère compter sur les citoyens des pays "riches", ils ont trop à perdre et sont trop trouillards.
On en peut pas compter sur les citoyens des pays émergents qui aspirent aux biens de consommations qu'ils voient sur le Net ! Ils veulent leur part du gâteau...
D'autres sont trop opprimés et se font massacrés à la moindre tentative d'insurrection.
D'autres sont lobotomisés par des décennies de dictature (Corée du Nord par exemple !)
On nous dit que d'autres ont réussi leur révolution, Egypte, Lybie...Il n'empêche, aujourd'hui, ce sont toujours les mêmes ex-membres du régime précédent qui sont aux postes clés ! Et les Frères Musulmans accèdent au pouvoir partout...

Non, rien ne change.

Les ménages français sont beaucoup moins endettés. Nous, on a des économies, c'est français ça : le bas de laine. Ce qui assure la position de nos banques, elles ne manquent pas de réserves ! Cela agace d'ailleurs beaucoup notre C-n de président qui voudrait qu'on dépense davantage pour "relancer la croissance" : las, personne ne l'écoute !
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3900
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 64
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le politique, le futur    Ven 6 Jan - 15:03

Je me disais ce midi que ce système, privilégiant les plus riches, ne peut fonctionner si la classe moyenne va mal.

Ici au Québec, les économistes commencent à parler d'une autre façon de faire les choses. Est-ce que cette nouvelle façon serait une version revue et corrigée de celle qui existe présentement? Je crois connaître la réponse de ta part.

Dans mon Abitibi, je regarde aller ça, les cartes de crédits bien cachées et je me fais des paris à moi même. L'avantage c'est que je gagne à tout coup. Le dernier en lice, dans combien de temps ça va tomber?

Au fait, qui paie pour la dette grecque?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le politique, le futur    Ven 6 Jan - 16:10

J'aime bien lire ta vision des choses Armonik et j'envie en quelque sorte la sagesse du peuple Français!

Richard, je crois que tu a raison de te méfier de "l'autre façon" de faire les choses.
Je crois que dans l'état actuel des choses, il faut absolument retourner à des mesures protectionnistes pour freiner l'élan des "vautours" comme les qualifiaient si bien robertG.

Ré-ouvrir les usines, textile, etc.. et tout ce qui était fabriqué dans le coin avant et arrêter de penser que ce n'est plus possible. Peut-être que ça pourrait arriver contre notre volonté un jour alors que nous serons nous-mêmes devenus le tiers-monde et que les riches vautours rechercheront de la main-d'oeuvre pas cher...

Il faut marteler les politiciens pour qu'ils agissent car ils sont à l'emploi du peuple et non des vautours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le politique, le futur    Ven 6 Jan - 20:44

Et rien pour les spéculateurs? Les pauvres, faut pas les oublier.

Remettre au diapason (jeux de mot musical) l'économie réelle et le monde de la finance artificielle.
On a beau redresser les entreprises et/ou les Grèces de ce monde, les charognards des edges funds attendent le bon moment pour foncer sur leur proie sans y mettre le moindre sous.

Ce serait un début, la taxe Tobin. Je vote pour. Et tient je me lâche lousse, j'abolie les achâts/ventes à découvert.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le politique, le futur    Ven 6 Jan - 21:29

Moi aussi je vote pour même si Dominique Strauss-Khan a dit qu'elle serait facile à contourner!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le politique, le futur    Sam 7 Jan - 4:17

Bien dit Jacques.
La spéculation est bien sur LA perversion du système boursier ! Elle a complètement détourné la vocation initiale de celui-ci.
Si on continue d'accepter la spéculation boursière, alors il faut la taxer.
La taxe Tobin, du nom du prix Nobel d'économie américain James Tobin, a été proposée par ce brave garçon il y a 40 ans ! Qui sait, l'idée est peut être mure ?

Pour ma part, j'interdirais purement et simplement toute spéculation, qui ne produit rien et ne génère aucune richesse (à part celle du trader bien entendu) : il suffit de décréter qu'un titre acheté en bourse doit être conservé une période minimale, 1 an ou 2 peu importe, avant d'être revendable. L'argent servirait réellement à l'entreprise émettrice, retour au principe fondateur de la Bourse !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le politique, le futur    Sam 7 Jan - 8:27

J'apprends ce matin que Sarko veut mettre en vigueur unilaléralement la taxe Tobin!!!

Malaise... Sarko et moi, même combat??? Oups!

Explique moi ca Michel SVP
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3900
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 64
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le politique, le futur    Sam 7 Jan - 8:56

J'ai fait un peu de lecture sur la taxe Tobin.

Ce qui semble une tendance, c'est qu'il faut faire quelque chose. Voici la conclusion d'un article sur la taxe Tobin, son intérêt et alternatives :

Le système financier anglais (mais c’est le cas pour d’autres économies) est beaucoup trop gros comparativement à la capacité de sauvetage de l’État. En ce sens, il faut clairement limiter la taille du secteur bancaire. Seulement, raisonner sur les flux et imposer une taxe Tobin généralisée sur les transactions financières alors qu’il s’agit avant tout d’un problème de taille est relativement incohérent.
Au final, si Lord Ader Turner pose une question essentielle sur l’évolution de la taille des systèmes bancaires, la solution proposée semble aujourd’hui peu adaptée.

Voici l'article au complet : http://reversus.fr/2009/09/15/chroniques-eco-le-retour-de-la-taxe-tobin/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le politique, le futur    Sam 7 Jan - 11:07

Bonjour,

Désolé d'être aussi rabat-joie ce matin mais je reviens avec la phrase du début de Richard: Le pouvoir corrompt et le pouvoir absolu corrompt absolument.

En bref, il y aura toujours des humains qui oeuvreront de façon intéressée (avec une espérance de bénéfice personnel)

La seule façon de s'en sortir est de lobotomiser toute la planète pour faire disparaître cet appât du gain.

En résumé simple, si je m'implique dans un organisme sans but lucratif, je dois le faire pour l'avancement de cet organisme et non pour "ramasser" quelconque bénéfice. De même si je deviens politicien, je devrais le faire pour le bien de mes concitoyens et non pour m'enrichir au delà du salaire qui me serait versé....

Mais tout ça.... oublions tout de suite, jamais au grand jamais ça n'arrivera
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le politique, le futur    Sam 7 Jan - 12:10

Peut-être que la recherche dans le domaine médical permettra un jour de cerner le gêne "crosseur" qui fait partie de notre adn... Il semble que certains individus en sont pourvus plus que d'autres. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le politique, le futur    Sam 7 Jan - 12:22

CAT345 a écrit:
Peut-être que la recherche dans le domaine médical permettra un jour de cerner le gêne "crosseur" qui fait partie de notre adn... Il semble que certains individus en sont pourvus plus que d'autres. Twisted Evil

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le politique, le futur    Sam 7 Jan - 13:13

CAT345 a écrit:
Peut-être que la recherche dans le domaine médical permettra un jour de cerner le gêne "crosseur" qui fait partie de notre adn... Il semble que certains individus en sont pourvus plus que d'autres. Twisted Evil

Et je pourrais donner de noms Smile

Mais en attedant on reste pénards à astiquer nos nains de jardin?

La politique, y faut s'en occuper, CA PRESSE, C'EST URGENT. Mais j'avoue que c'est pas simple. La sagesse populaire "mon oeil" cette sagesse est bien capable de s'accrocher à ses bébelles à en mourir.

L'éducation politique est la seule issue. Les indignés seront toujours minoritaires tant qu'il y aura 4 roues dans la cours et de la bière dans les épiceries. Alors il faut en parler autour de nous, moi le premier qui déteste ces discussions suicidaires en famille où il existe déjà un équilibre frèle entre nous. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le politique, le futur    Sam 7 Jan - 13:33

Vous savez tous comment on peut regarder d'un air méprisant un fumeur qui s'allume une cigarette dans un endroit public.
Pourquoi n'aurions-nous pas la même attitude envers quelqu'un qui achète de l'ail "made in China" par exemple?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le politique, le futur    Sam 7 Jan - 14:14

jacques a écrit:
J'apprends ce matin que Sarko veut mettre en vigueur unilaléralement la taxe Tobin!!!

Malaise... Sarko et moi, même combat??? Oups!

Explique moi ca Michel SVP


Restons calmes. Les 3/4 de ce que dit Nabotléon n'ont aucune valeur puisqu'il affirmait le contraire avec autant de force quelques temps auparavant.

En l’occurrence, en 1999, il assénait être farouchement contre une taxation boursière qui selon sa science infuse serait catastrophique pour la France et générerait des millions (si, si) de chômeurs !
S'il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, lui doit être d'une suprême intelligence... Rolling Eyes

Bien sur que non, il est juste opportuniste et actuellement en racolage électoral.
Hier il glorifiait Jeanne d'Arc pour piquer cette icône au Front National (extrême droite). Demain, il ira glaner ailleurs...

Putain, mais qu'on nous en débarrasse ! affraid
Pitié !
Au secours !
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3900
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 64
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le politique, le futur    Sam 7 Jan - 14:27

Jacques, la sagesse populaire est le seul rempart que nous avons pour ne pas se faire avoir plus. Ceci dit le gros bon sens populaire ne met personne à l'abri des folies. Ceci dit, voilà un concept qui est difficile à expliquer en face à face, alors un forum........

Oui pour l'éducation politique mais qu'en est-il des pays qui ont une population plus politisées. D'abord y en a t'il? Peut-on dire que la France ou l’Italie sont plus politisés? Si oui ces deux pays ont eu le goût, par leur science politico/machin d'élire Sarko et Berlu. Alors si c'est le cas, l'éducation c'est comme le gros bon sens populaire, ça ne blinde contre rien.

Mon idée la dessus est qu'il faut réfléchir dans son ensemble le système. La tâche est colossale tant elle est complexe. Peut être qu'il faudrait commencer par mieux se définir pour savoir ce que l'on veut.
Revenir en haut Aller en bas
RicharD

avatar

Messages : 3900
Date d'inscription : 20/04/2010
Age : 64
Localisation : Val d'Or

MessageSujet: Re: Le politique, le futur    Sam 7 Jan - 14:30

Michel, on dirait que tu ne l'aimes pas Sarko. LOL

En plus de Sarko, vous avez vos moineaux vous autres aussi. Marine Le Pen c'est pas mal comme philosophie. Il doit y en avoir d'autre.

On dit que nous avons les politiciens que nous méritons. Coudonc, on mènes-tu des vies à ce point dépravée?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le politique, le futur    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le politique, le futur
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Audio Café :: autour d'un expresso, y s'en dis-tu des niaiseries-
Sauter vers: